"Et le luth qui apaise votre esprit n'est-il pas le même bois qui a été taillé au couteau?

Lorsque vous êtes joyeux, regardez au fond de vos coeurs, et vous trouverez que seul ce qui vous a causé de la tristesse vous donne de la joie maintenant.

Lorsque vous êtes tristes, regardez de nouveau en vos coeurs, et vous verrez qu'en vérité vous pleurez sur ce qui, autrefois, faisait votre bonheur.

Certains d'entre vous disent, "La joie est plus grande que la tristesse", et d'autres disent, "Non, la tristesse est plus grande."

Mais, moi je vous dis qu'elles sont inséparables.

Elles arrivent ensemble, et lorsque l'une vient s'attabler avec vous, souvenez-vous que l'autre s'est endormie sur votre lit.

En vérité, vous êtes suspendus comme les plateaux d'une balance, oscillant en votre tristesse et votre joie.

C'est seulement vides que vous serez immobiles et en équilibre.

Quand le gardien du trésor vous soulève pour peser son or et son argent, ou votre joie ou votre tristesse doit monter ou descendre."

extrait du Prophète... de Khalil Gibran

illustration-calligraphie de Salah Moussawy

illustration prophète

 

 

 

en pensant à vous tous mes amis, et plus encore à Flo, Sylvie et Pierre...