voici un récit en forme de conte - les mots (ci-dessous) sont comme à chaque atelier  choisis/proposés par Filamots ... de Bordeaux!!!!

filamots ecriture 8

 

c'est un petit clin d'oeil-cadeau spécial à ... Lili-jolie...

et mon texte s'appelle "La naissance d'une Rose"

"Ce matin-là, les écureuils qui habitaient tout en haut du grand pin, à proximité de la maison étaient descendus dare-dare de leur logis. Ils avaient glissé le long du tronc à une vitesse faramineuse pour venir lui chatouiller la plante des pieds et ainsi la réveiller en douceur afin de le lui annoncer!

Le corbeau messager venait d'un coup d'aile de traverser tout le pays pour leur apprendre la nouvelle:

Lily-Rose était née!!!

Tous les animaux alentours étaient en émoi: déjà les écureuils dansaient dans l'herbe tendre fraichement coupée, les deux chats de la maison, Glenn et Deuff, miaulaient à qui mieux-mieux en faisant le gros-dos de contentement, les souris faisaient la ronde autour des pots de fleurs multicolores et même le hérisson, nouvellement arrivé dans le jardin ne perdait pas une miette des préparatifs de la fête qui s'annonçait! Le degré d'excitation était au plus haut dans le jardin!

Lili avait sauté de son lit ameutée par tant de remue-ménage. Elle venait d'apprendre la nouvelle...Elle rayonnait de bonheur!!!

Elle était brodeuse de son état...oh pas une brodeuse ordinaire! ...   ...elle brodait des toiles de Nature!

Lili partit tout près du fleuve, en un endroit connu d'elle seule, ramasser les derniers éléments nécessaires pour terminer au plus vite son ouvrage. Là, tandis qu'elle laissait son regard courir au fil de l'eau elle vit passer une jonque qui glissait doucement sur le fleuve. Elle huma l'air et emplit ses poumons d'un souffle nouveau qu'elle communiquerait bientôt à sa toile, remplit ses yeux des beautés du paysage et des couleurs de la nature et ses oreilles du chant joyeux du coucou qu'elle entendait au loin et revint au jardin terminer sa broderie.

L'ouvrage allait bientôt prendre fin, il restait à Lili à coller ça et là quelques fleurs des champs puis à le rouler en le maintenant par quelques brins d'herbes parfumées et fleuries. Il représentait une scène de printemps, la Nature dans son plus bel épanouissement.

Elle enveloppa soigneusement le rouleau brodé dans un morceau de soie sauvage.

Le corbeau était là, il attendait que tout soit prêt.Il ouvrit un large bec et...Lili y déposa délicatement le rouleau. C'était son cadeau de bienvenue pour Lily-Rose!!!

Le corbeau s'envola dans les airs et si à cet instant vous aviez pu le voir vous auriez sans doute aperçu à sa patte briller un petit anneau d'or et sous ses plumes que le vent soulevait par volutes fuser des rayons lumineux de toutes les couleurs car ce corbeau était sans conteste -hormis l'hôte de ces bois- un messager très spécial.

Tous les oiseaux du jardin, les moineaux, les mésanges, les rouge-gorges, les troglodytes et même le coucou -qui pourtant n'est pas le plus sociable-  les merles, les pies et tous les autres dont le nom m'échappe encore, tous les oiseaux se mirent ensemble à vocaliser,  s'envolèrent bientôt à la suite du corbeau et ainsi l'escortèrent. Ils traversèrent le fleuve à tire-d'aile volèrent et volèrent encore pour déposer aux pieds de l'enfant au doux prénom de rose la merveilleuse toile brodée par les mains expertes et bienveillantes de sa grand-mère."

 

Dans cette histoire tout est vrai!!! Les personnages de l' histoire font d'ailleurs en ce moment-même la fête au jardin de Lili!!!

à bientôt!!!

isaquarel

et encore merci à Filamots pour ses propositions d'écriture!!!

 

 

Loire