bonjour,

aujourd'hui j'inaugure un article d'un nouveau genre sur ce blog, il s'agit en effet d'un reportage tout à fait particulier...

ce reportage a été effectué il y a peu de temps dans un endroit que je ne vous présente plus...

j'ai eu le privilège d'être interviewée sur place par le grand 'reporter animalier', le célèbre "M" qui a tenu à faire  le déplacement tout spécialement...

je vous livre ici l'intégralité du reportage:


"LE MONDE ETRANGE ET SAUVAGES DES TRICOTEUSES"

Chers lecteurs,

 

Aujourd'hui nous changeons radicalement le lieu de nos investigations. Après notre incursion chez les derniers chasseurs de bananes sauvages dans la forêt des Ardennes, cette semaine notre curiosité nous emmène à la rencontre d'une photographe et de son thème de prédilection : « la tricoteuse ».

 

Nous sommes le samedi 2 décembre 2011, sur son lieu de recherche favori, « la petite M » en banlieue parisienne, nous n'en dirons pas plus pour préserver le calme et la tranquillité de ce lieu unique entre tous, vous me comprendrez j'en suis sûr. C'est vers 15h00, après 3 heures de route en 4x4 Clio, sur des chemins des plus variés, que j'ai rencontré Isabelle, notre photographe baroudeuse mais toujours élégante, habillée par Jean-Paul G. Elle me reçoit dans un lieu improbable, inimaginable, une véritable caverne d'Ali Baba, au rangement impeccable d'aiguilles de toutes sortes, de laines multicolores, de boutons, de crochets et d'accessoires des plus variés. Une explosion pour l'ensemble de nos sens tricotinesques .

IMG_5563

A peine arrivé, je ne pouvais résister à lui poser ma première question :

« Mais comment as-tu trouvé cet endroit extraordinaire ? »

Elle me dit « par hasard, un jour j'ai ramassé une petite pelote de laine toute seule, et de fil en aiguille j'ai remonté la trace points par points ».

Tout d'un coup, elle me dit : « baisse-toi ! », surpris je m’exécute sans comprendre. Elle me dit : « regarde, un groupe de tricoteuses vient d'arriver »,

je lui dis : « c'est dangereux ? » « Non » me dit-elle, « mais on ne sait jamais »

IMG_5565

IMG_5566


D'instinct, accroupie derrière un petit monticule de laine, elle a dégainé son appareil photo et mitraille. Quel moment mes chers lecteurs !Quel moment!!!

« Regarde là, devant le rayon des aiguilles à tricoter, un groupe de trois tricoteuses, chut ! Observe ! ». Elles sont là, à la recherche d'aiguilles nickelées en 1,5, « elles sont toujours à la recherche de nouvelles aiguilles, des courtes, des longues, de toutes sortes » me dit-elle. Elles fouillent, elles remuent, quand tout d'un coup, après une bonne heure et demi, l'une d'elle trouve son bonheur .

IMG_5570

 

Quelle patience, quelle ténacité pour prendre ces clichés. Mais que se passe-t-il ? Les deux autres tricoteuses se retournent vers la chanceuse, des regards intenses sont échangés, les aiguilles à tricoter sont sorties de leurs fourreaux .

IMG_5571

Angoisse ! La loi de la nature dans sa plus terrible expression. Non chers lecteurs ! L’une des tricoteuses renonce, et l'autre se désintéresse du sujet .

IMG_5578

Les aiguilles retournent dans leurs fourreaux. Ouf !

IMG_5576

 Mais nous nous sentons repérés, un frisson nous parcourt le dos!... non! fausse alerte, re ouf !

IMG_5583

 

IMG_5584

 

Quelle aventure !  Elle me laissera un homme différent par rapport au début de cette histoire. Oui ! J’avais faim, eh oui ! Les émotions ça creuse. A la prochaine fois, chers lecteurs, pour de nouvelles aventures.

"M"

 

voilà déjà la fin de ce reportage...

"M" et moi-même sommes curieux de lire vos commentaires alors allez-y la plume cette fois est à vous!... ;o)))