Pour Chantal...

parce que je sais qu'elle aime quand j'écris...

parce que ça me fait du bien de le savoir !...

 

Intemporel...

je m' balade

un banc...je m'arrête

les yeux fermés je ne sais plus si ce sont les frôlements du vent sur mon corps ou les chants des oiseaux qui emplissent l'air qui résonnent le plus à mes oreilles!...

le soleil, lui, me réchauffe...il essaie en vain lorsque le vent fait se froisser les feuillages, un bruissement presque ininterrompu court dans les branches.

un chant d'oiseau se détache

fort aigu et clair

au même moment le vent cesse.

le soleil en profite pour rassembler ses rayons qui arrivent à ce moment précis tous ensemble sur mon épaule nue

ma peau satine crépite de joie

l'oiseau n'est pas seul, un chant limpide  puissant lui répond de l'arbre d'en face

que se disent-ils... chantent-ils de moi ...?

tour à tour, le soleil et le vent se donnent la réplique...

les yeux toujours fermés je sens ces vagues qui me portent

tour à tour la chaleur du soleil et la berceuse du vent qui entonne par instants des notes plus enjouées

Bien sur, je suis en ville

Bien sur, le fond sonore que je n'entends plus, mais que je perçois peux me le rappeler à tout moment...

pourtant je vis ces instants comme un moment de pure intemporalité

je suis là où les oiseaux chantent

là où le soleil brille

là où les arbres font pousser leurs feuilles

je suis là tout simplement

je pourrais être n'importe où je suis partout à la fois

je suis là où j'ai déjà été

je suis entourée de champs de forêts de nature d'herbe fraiche

je suis dans les bois, sur la plage, au sommet d'une montagne

de mes yeux fermés je contemple le paysage intérieur de mon intemporalité

texte1


ste_Anne_la_palud

   plage de Ste Anne la Palud - © isaquarel2010

bonne journée, Chantal...;o)

 

ce texte n'est pas libre de droit merci de ne pas l'utiliser sans le consentement de son auteur