vous aimez les histoires... je le sais parce que vous me l'avez déjà dit à maintes reprises... en voici une qui illustre ma participation sur 'point de vue sur' du mois d'octobre....

Il y a quelques années de cela par un beau dimanche d'octobre...
le ciel encore très lumineux pour la saison incitait à la promenade, les nuages faisaient des clins d'œil à la cantonade mais  les passants passaient sans les voir et les nuages en profitaient pour jouer et batifoler dans le ciel bleu, prenant par moments des formes extravagantes sans que personne ne s'en doute jamais...

je me promenais comme souvent le nez au vent... ce jour-là, amusée par le balai qui se jouait dans le ciel, je décidais de ne rien décider du tout de ma destination de promenade et de suivre la direction que les nuages m'indiqueraient...
je me retrouvais bientôt dans le sous-bois.
mes pas foulaient un sol meuble et souple, jonché de feuilles jaunes ou mordorées, encore humides de la pluie tombée la veille...

je marchais à bonne cadence pendant un temps incertain puis, ne voyant plus que des arbres autour, me rendis à l'évidence... j'étais perdue...

automne

je me souviens qu' en levant la tête j'apercevais le haut de la colline... si je voulais savoir où j'étais il me fallait grimper la côte...

colline

au fur et à mesure que j'avançais la végétation devenait de plus en plus serrée, les arbres de plus en plus hauts!

j'aperçus au loin de drôles de silhouettes aux pieds des arbres...

en m'approchant un peu je vis qu'il s'agissait de champignons aussi étonnants que possible! ils étaient bleus, certains étaient énormes et d'autres tout petits...leur chapeau était recouvert de petits ronds lumineux et brillants
je me sentie tout-à-coup envahie d'un étrange sentiment ...

dans quelle partie de la forêt étais-je donc arrivée?...plus rien ne ressemblait à ce que je connaissais...

champignons_bleus

sur les branches des arbres qui poussaient là, les feuilles, malgré leurs dessous de dentelles avaient revêtu une sorte d' enveloppe chaude et laineuse...
à coup sur, ces feuilles-là ne tomberaient pas ; de toute évidence elles s'apprêtaient à passer l'hiver...

feuille_d_automne

feuilles

feuille

"vraiment, quel drôle d' endroit ! " me dis-je en moi-même tout en continuant à cheminer à travers bois...

à mi-hauteur de la côte je tombais sur une drôle de petite maison ...bleue...

"c'est une maison bleue, adossée à la colline, on y vient à pied,

on ne frappe pas, ceux qui vivent là ont jeté la clé..."

maison_bleue

c'était le demeure du Petit Chaperon Rouge, de sa cousine Bleuette et de la petite Meunière...

le Petit Chaperon rouge et la petite Bleuette profitant que le loup de l'histoire s'était une fois encore -une de plus- égaré dans le labyrinthe voisin ...-il tournait comme à chaque fois en rond en poussant de gros grognements de loup sans trouver la sortie- le pauvre loup...!...

loup

faisaient l'inventaire de leur virée dans la forêt : des feuilles rousses et une pigne de pin...

chaperon_rouge

tandis que la petite Meunière revenait de cueillir quelques herbes pour la soupe du soir...

la_ptite_meuni_re

c'est à ce moment que les yeux tout ronds de stupeur je me rendis compte que j'étais bel et bien arrivée dans le conte...je ne fis aucun bruit afin de ne rien déranger 

je tournais les talons et repartis... un peu à regrets et...à pas de loup (enfin presque)...en essayant de trouver la sortie de l'histoire...

quelques instants plus loin je me retrouvais sur le sentier connu...il était exactement 5 heures du soir...

comme en remerciement, je levais la tête en clignant de l'œil aux nuages qui me répondirent

ciel

je ne me souvenais plus de cet épisode de ma vie et je l'aurais sans doute définitivement gommé de ma mémoire si, cet après-midi, en ce beau jour du mois d'octobre 2010, je n'avais entrepris d'aller me promener, le nez au vent léger... vous connaissez la suite....;o))))