Il était une fois - c'est toujours comme ça que ça commence!- il était une fois, donc, une jolie petite mitaine qui se réjouissait... de grands froids étaient annoncés et elle allait bientôt pouvoir couvrir les mains de sa très chère dadine* tout en exhibant ses perles mauves à facettes!!!
c'est qu'elle était coquette, la petite mitaine!...
pour sa prochaine sortie, elle avait demandé un habit spécial, fait de pierres précieuses...mauves!
le tout avait été tricoté, cousu, composé avec beaucoup de soin et la belle n'en finissait pas de se contempler encore et encore, admirant, tantôt le reflet de ses pierreries au détour de la lampe du salon (eh oui, le soleil est caché), tantôt le jeu de vagues formé par les torsades de ses mailles...
elle n'y tenait plus et pressait sa compagne mitaine, sa soeur presque-jumelle (eh oui, les mitaines vont par deux!) se venir la rejoindre sans plus attendre...
elle insista tellement que la deuxième mitaine, prise dans cette tourmente insistante, et pressée de faire cesser ces apitoiements, se dépêcha tant et tant... que ce qui devait arriver arriva!!!
la précipitation n'est pas bonne conseillère et notre mitaine en fut pour ses frais!
toute excitée qu'elle était à vouloir rejoindre au plus vite sa soeur, elle ne se rendit pas compte qu'on lui avait octroyé quelques mailles* dans la base même de sa composition...elle se sentait bien un peu à l'étroit, mais elle n'osait rien dire de peur que sa soeur ne la blâme un peu plus de n'être toujours pas prête...
elle garda donc pour elle ce sentiment d'enserrement, se disant que ça passerait, que ce devait être son corset qui était mal lacé...que sais-je encore!...
ah!...voilà comme on sait les choses et sans vouloir se les avouer...voilà comme on insiste en sachant toutefois qu'on est sur la mauvaise route...l'esprit est comme cela...il a commencé et il veut avoir raison, coute que coute...au détriment de celui qui passe sur notre chemin souvent...
la petite mitaine qui était toute prête, n'y tenant plus , vint prendre une fois de plus des nouvelles de sa future compagne! quelle ne fut pas sa joie de constater qu'il ne restait que 2 rangs avant que cette belle dame fut enfin prête!!!
elle en dansait de joie...
et puis... ce fut terrible!...
la pauvre seconde mitaine fut prise d'un terrible mal...elle qui  se tenait les côtes depuis le début sans rien oser dire...fut obligée d'avouer...qu'elle était trop serrée...elle était devenue toute blême! vous vous rendez compte! elle une mitaine violette, devenir toute pale!
on fut contraint de la dessérer dans l'urgence... c'était si grave qu'elle retourna en l'espace de quelques instants à l'état d'un long fil qui pendouillait tristement...
la première mitaine, alertée par un bruit soudain et inhabituel mêlé de quelques jurons se hâta d'aller voir de quoi il retournait...
hélas, lorsqu'elle arriva sur les lieux du drame il était trop tard...sa compagne mitaine était déjà retournée à l'état de pelote!...
elle fut bien triste, oui bien triste...et même inconsolable pendant un long moment...

mitaine_dadine1

elle restait là, prostrée, sans rien faire, sans bouger, même l'éclat de ses petites perles ne la faisait pas réagir...
et puis un beau jour, quelqu'un vint lui apprendre que sa soeur mitaine était presque guérie...qu'elle avait recouvré presque toutes ses forces et quelle serrait bientôt prête à l'accompagner pour une première sortie dans le froid et la glace!!!

mitaine_dadine

la mitaine n'y croit pas et puis elle se secoue...vite il faut que je soit prête...
et la voilà toute guillerette!!! à nouveau!

je vous laisse trouver par vous-même la morale de cette histoire...chacun aura la sienne...
mais moi j'ai compris quelque chose!!!

*mots expliqués:
dadine: c'est le surnom de ma fille donné par Charlélie lorsqu'il ne savait pas encore dire Amandine
quelques mailles : 5 mailles en moins sur 45...vous croyez que ça rend une mitaine heureuse!!!

merci d'avoir lu jusqu'au bout...
à bientôt pour de nouvelles histoires...